4.5. Pucerons

Les pucerons (diverses espèces) [Galerie photos]

Parmi les espèces de pucerons les plus rencontrées en serre, on compte le puceron vert du pêcher (Myzus persicae), le puceron du melon (Aphis gossypii), le puceron de la digitale (Aulacorthum solani), le puceron de la pomme de terre (Macrosiphum euphorbiae) et le puceron des céréales (Rhopalosiphum padi). Ces insectes peuvent se nourrir de nombreuses espèces de plantes.

Description

Le puceron est un petit insecte à corps mou d’environ 2 à 3 mm et de couleur variable. Il se distingue facilement par ses deux appendices postérieurs appelés cornicules. L’identification des différentes espèces est notamment basée sur les caractéristiques des cornicules et des antennes.

Cycle vital

Le cycle de vie du puceron à l’extérieur est complexe, mais beaucoup plus simple en serre, car les mâles n’y apparaissent pas. En serre, les femelles se reproduisent de façon asexuée (parthénogénèse) et donnent naissance à des nymphes qui se sont développées dans la femelle (viviparité). Le jeune puceron est capable de se reproduire après 7 à 10 jours. En cours de développement, la larve va muer quatre fois. On estime qu’au cours de sa vie, une femelle génère de 50 à 150 petits. Des adultes ailés apparaissent lorsqu’il y a une surpopulation, ils peuvent donc se déplacer sur d’autres plantes.

Dommages

Les pucerons piquent les végétaux dès leur sortie pour en aspirer la sève et causent des décolorations et des malformations des feuilles et des bourgeons. Lors d’infestations graves, on note une baisse de rendement. En horticulture ornementale, la présence de ces ravageurs entraîne une dépréciation du produit. Certains pucerons sont vecteurs de maladies virales. De plus, ces insectes sécrètent du miellat responsable de la formation de fumagine, un champignon au duvet noir inesthétique. Le puceron de la digitale (Aulacorthum solani) injecte même une toxine à la plante, ce qui la déforme davantage.

Dispersion dans la culture

Les pucerons sont retrouvés en colonies sur toutes les parties des plants, plus particulièrement sur les tissus tendres comme à l’apex. Les tiges et les feuilles peuvent aussi être colonisées par les pucerons selon la préférence de l’espèce observée. Certains pucerons se déplacent d’une plante à l’autre en marchant. Lorsque des adultes ailés se développent, leur distribution dans toute la surface de production est très rapide.

Dépistage

L’inspection des plants est une opération cruciale pour un dépistage rapide des foyers d’infestation de pucerons. On retrouve les pucerons sur les jeunes pousses et sous les feuilles des plantes cultivées. Ils se logent aussi sur les mauvaises herbes par terre. Pour les repérer, on recherche les exuvies blanchâtres laissées sur le feuillage par les pucerons lors de leur mue, les déformations des apex, ainsi que les gouttes de miellat. On peut aussi secouer légèrement le feuillage au-dessus d’un papier blanc pour faire tomber les pucerons s’ils sont présents. Les pièges collants jaunes servent à dépister les adultes ailés. Leur présence sur les pièges indique soit une migration provenant de l’extérieur, soit le déplacement d’une population établie dans la serre.

Prévention

La destruction des mauvaises herbes à l’intérieur et autour des serres diminue les risques d’infestations. L’utilisation de moustiquaires aide à prévenir l’introduction de pucerons provenant de l’extérieur des serres. L’inspection des nouveaux arrivages est aussi primordiale. Un traitement phytosanitaire appliqué localement sur les foyers d’infestation peut éviter la dispersion à travers la culture.

Identification

Certains documents peuvent aider à mieux identifier les pucerons présents dans la culture :

  • Présentation de l’IQDHO : Connaissez-vous vos pucerons ? [PDF]
  • Guide d’identification des pucerons dans les cultures maraîchères au Québec, Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Cycle de vie du puceron asexué

Cycle de vie du puceron sexué

Puceron de la digitale

Puceron vert du pêcher

Puceron du melon

Puceron de la pomme de terre

Puceron ailé

Exuvies avec colonie de pucerons sous une feuille

Malformation causée par des pucerons

Fumagine

© 2017 IQDHO. Tous droits réservés - Il est interdit de reproduire, enregistrer ou diffuser un extrait de l’information contenu sur ce site, sous quelque forme ou par
quelque procédé que ce soit, électronique, mécanique, photographique, sonore, magnétique ou autre, sans avoir obtenu au préalable l’autorisation écrite de l’institut.
Conception Web : SH Web Créations